Informatique : les imprimantes de plus en plus délaissées en Europe de l’Ouest

Les imprimantes sont-elles en train de devenir ringard  en Europe de l’Ouest ? À l’heure actuelle, on ne peut pas encore prédire que leur disparition soit imminente, mais force est de constater qu’elles ont de plus en plus du mal à trouver des acheteurs. Le recul de leurs ventes de 6 % en 2019 en constitue la plus grande preuve.

Une tendance qui s’est dessinée depuis quelques années

Sur le marché des imprimantes en Europe occidentale, la tendance baissière se poursuit et s’amplifie même. Un récent rapport de l’IDC (International Data Corporation) a permis en effet de savoir qu’il y a eu recul de 6,3% des livraisons d’imprimantes en 2019 par rapport à l’année précédente dans cette zone géographique.  Mais en 2018 déjà, il y a eu déjà une baisse de 5,3%. Et la tendance pourrait encore s’amplifier dans les années à venir. Particulièrement pour l’année 2019, le plus important recul a concerné le quatrième trimestre, il y a eu 8,2% de ventes de moins à 5,09 millions d’unités. Le segment de l’impression jet d’encre et celui du laser sont tous les deux concernés par ce problème.

Qui enregistre le plus de baisse entre les équipements jet d’encre et ceux à laser ?

Le taux le plus important de recul est lié surtout lié aux équipements jets d’encres, qui ont vu leur livraison se réduire de 8,4% au dernier trimestre 2019 et de 6,5% à 12,6 millions d’unités sur toute l’année. Cette baisse importante, on le doit notamment à la réduction des demandes venant des particuliers, catégorie qui s’intéresse le plus à ce type de matériels. Et la tendance aurait été encore intense sans le soutien des professionnels qui, eux, sont de plus en plus nombreux à se tourner vers cette solution. Les matériels lasers, de leur côté, ont connu, au 4e trimestre de l’année 2019, une réduction de leur vente de 7,7%, et de 5,8% à 5,8 millions d’unités sur toute l’année. Leur déclin est surtout lié à la réduction en popularité d’imprimantes monofonction. 

Le marché français et celui du royaume ibérique font de la résistance

Face à l’amplification de cette tendance, nombreux sont les fabricants d’imprimantes qui envisagent une diversification de leurs activités pour pouvoir, au moins, revenir à leur pic de chiffre d’affaires. Ils ne doivent tout de même pas prévoir d’abandonner totalement à terme la fabrication de ce matériel informatique sachant que certains marchés européens font encore de la résistance. C’est le cas notamment de la France, dans laquelle, il y a eu seulement 1,1% de recul au dernier trimestre de 2019 et 2,5% sur toute l’année. À noter cependant que l’Espagne fait encore mieux en enregistrant une hausse de 2,5%. 3 autres grands pays de cette partie d’Europe ont, par contre plus de difficulté à résister. Ce sont :

  • L’Allemagne avec la baisse des ventes de 13,7%
  • Le Royaume-Uni avec une réduction de 8,5% des ventes
  • L’Italie avec une régression des livraisons de 3,5%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *